Médecin du travail

Qui est-il et que fait-il ?: 

Le médecin du travail exerce dans un Service de Santé au Travail, il a un rôle exclusivement préventif.

Il anime une équipe pluridisciplinaire (infirmiers, chimistes, ergonomes, préventeurs hygiène sécurité, psychologues, toxicologues…)

Il est le conseiller du chef d’entreprise, des salariés, et de leurs représentants dans le respect du secret médical.

 

Les textes réglementaires lui donnent pour mission de prévenir toute altération de la santé des salariés du fait de leur travail.

2 axes principaux de missions :

  1. Des actions sur le milieu de travail : des études de postes, observation de l’activité réelle effectuée, propositions pour améliorer les conditions de vie et de travail et pour adapter les postes de travail à la physiologie et à l’état de santé du salarié.

  2. le suivi individuel de l'état de santé des salariés :

La visite médicale d’embauche,

Les visites médicales périodiques permettant d’apprécier l’aptitude médicale du salarié à son poste de travail, de connaitre ou suivre une problématique particulière

La visite de reprise après un arrêt de travail pour maladie, pour accident du travail, maladie professionnelle, ou congé de maternité permet d’apprécier le retour au travail en fonction de la situation de santé.

La visite occasionnelle à la demande du salarié, de l’employeur ou du médecin du travail connaitre ou suivre une problématique particulière.

La visite de pré-reprise à la demande du salarié, de son médecin traitant ou du médecin conseil au cours d’un arrêt de travail permet d’anticiper les aménagements possibles pour la future reprise du travail.

 

Le médecin du travail porte son attention à certaines catégories de salariés du fait de situation de santé particulière, ou de conditions spécifiques de leur activité professionnelle (risques particuliers), avec une surveillance médicale renforcée, sinon cette surveillance est dite surveillance médicale ordinaire.

Le médecin du travail est habilité à proposer des mesures individuelles telles que mutations ou transformations de postes, justifiées par des considérations relatives notamment à l'âge, à la résistance physique ou à l'état de santé physique et mentale des travailleurs. L'employeur est tenu de prendre en considération ces propositions et, en cas de refus, de faire connaître les motifs qui s'opposent à ce qu'il y soit donné suite.

Dans certaines situations d’aménagement de poste de travail, il travaille avec l’accord du salarié, en partenariat avec les membres du réseau comme le SAMETH, la CPAM, les services sociaux spécialisés santé, le médecin conseil, le médecin traitant.

Le médecin du travail assure la confidentialité des informations qui lui sont transmises.

 

Lorsque le milieu de travail présente des risques pour la santé des salariés, le médecin du travail propose par écrit des mesures visant à la préserver. L’employeur prend en considération ces propositions et en cas de refus fait connaître par écrit les motifs qui s’opposent à ce qu’il y soit donné suite.

Qui est concerné ?: 

Les salariés du secteur privé relevant du régime général

Quand le contacter ?: 
  • Lors d’une difficulté de santé pouvant gêner le travail, même sans arrêt de travail (mal de dos, mal être…)

  • A tous moments, et  aussi pendant  l’arrêt de travail pour apprécier la capacité à reprendre une activité, les restrictions et/ou  adaptations de poste à prévoir

Qui peut le contacter ?: 
  • les salariés

  • le chef d’entreprise

  • les représentants du personnel et les membres du CHS-CT

  • le médecin traitant ou autres médecins

Documents joints: